Traitement

Sécurité sanitaire
L’eau potable est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés en France. Elle fait l’objet d’une surveillance permanente de sa production jusqu’à votre robinet : 54 paramètres sont suivis soit de façon automatique, soit par des analyses régulières. Ces analyses sont effectuées par les DDASS (Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales) dépendant du ministère de la Santé et par l’exploitant qui assure le service de l’eau. Ces contrôles consistent à vérifier si les propriétés physiques, chimiques et bactériologiques de l'eau sont sans danger pour la santé : l'eau doit être conforme aux normes de qualité, drastiques et très largement inférieures aux seuils pouvant présenter un risque pour la santé.

Des normes de qualité respectant le principe de précaution
Les normes de qualité de l'eau s'appuient sur les travaux scientifiques établissant la quantité de telle ou telle substance qu'un individu peut absorber sans danger quotidiennement tout au long de sa vie. Sur cette base, on calcule quelle quantité maximale peut être apportée par l'eau, puis on y ajoute une confortable marge de sécurité.

Les analyses officielles du Ministère de la Santé
La qualité de l'eau est strictement surveillée par le Ministère de la Santé (la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales ou DDASS pour le département) et par les exploitants. Les autorités sanitaires réalisent une synthèse officielle annuelle des résultats d’analyses. Les bulletins d'analyses officiels sont également affichés en Mairie.

Traitement par le chlore
Le chlore est le produit le plus efficace pour désinfecter l’eau : son utilisation a permis d’éradiquer toutes les épidémies graves en Europe. Quand l’eau sort de l’usine, on y ajoute une faible quantité de chlore (0,1 mg/l, soit une goutte pour 1 000 litres d’eau) pour garantir sa qualité durant son transport jusqu'à votre domicile. Si vous trouvez que votre eau sent le chlore, il vous suffit de la verser dans une carafe en verre et de la mettre au frais une demi-heure à une heure avant de l’utiliser : le chlore étant volatil, l’odeur se sera évaporée au moment où vous la servirez. Pour un effet immédiat, vous pouvez ajouter trois ou quatre gouttes de citron par litre d’eau.