• Img3

    Img3

  • Img5

    Img5

  • Img2

    Img2

  • Img1

    Img1

  • Img4

    Img4


Chessy se trouve vassal d’un suzerain, seigneur et abbé, « la puissante abbaye de Savigny ». A l’approche de l’an mil avec son cortège de prédictions qui annoncent la fin du monde, les seigneurs Arode et Angèle de la bourgade de Chessy font don de leur domaine aux abbés de Savigny. (documents du cartulaire de l’abbaye)

Les moines résidents décident de détruire le château en bois et de le reconstruire en pierres de taille prélevées dans des carrières proches. Ils l’érigent sur la falaise de tuf, avec un donjon assez haut pour surveiller les entrées et sorties de la vallée.

Un mur d’enceinte ferme totalement la cité. Ce dernier est encore visible à l’est du village et au nord ouest avec sa porte d’entrée, la porte dite du Bourgchanin, qui autrefois était surmontée d’un bas relief romain représentant une belle femme aux cheveux bouclés couronnée de pampres représentant Bacchus ou Pomone. Malheureusement, ce bas relief a été vendu, il se trouve actuellement au dessus du fronton de la cave de Beaujeu. L’association du patrimoine, « la Vigneronne » en a fait son logo. Ces remparts permettent de mettre à l’abri les habitants, paysans et mineurs, des luttes que se livraient les duchés de Bourgogne, de Beaujeu, du Forez, l’archevêché lyonnais.

Les habitants serfs pour la plupart travaillent sous l’autorité des moines de petites parcelles qu’ils défrichent, de froment, de seigle, de vigne ; beaucoup de terres sont en jachère. Ces paysans se transforment en tixiers (tisserands), l’hiver, filant et tissant le chanvre cultivé sur place.

Le traitement des cuirs et des peaux est aussi florissant ; les tanneurs utilisent l’eau en abondance sur le territoire de la commune pour les nettoyer. Cette eau provient à la fois de la rivière, l’Azergues, et des ruisseaux environnants, mais surtout dans le bourg, de l’écoulement de Sources à débit important (1000m3 jour); On peut avancer que le village, au cours des âges s’est construit autour de ces points d’eau. Des moulins ont profité de cette énergie et se sont développés.